Photos,  Traductions

[Live Report] 10.08.15 – Sports World : ‘Le moment de rencontrer le vrai visage de FTISLAND’

‘Explosif’ semble être le seul mot qui les définit. La salle de concert semble avoir été envahie par le son du groupe si puissant et les acclamations du public qui créent ensemble une synergie d’une grande force, démontrée par FTISLAND en tant que groupe de rock. 

Le groupe FTISLAND a tenu les 8 et 9 août dernier les concerts 2015 FTISLAND LIVE ‘We Will in SEOUL’. Ces concerts solo sont les premiers en Corée depuis 2013 et les membres, remplis de gratitude, ont amené autant de volonté que possible pour créer une performance pleine d’énergie. 

La première performance est Love Love Love. La voix explosive du chanteur principal Lee Hongki se démarque dans cette chanson et c’est dès la première performance qu’il donne tout ce qu’il peut, à tel point que l’on peut voir les veines de son cou apparaître. La deuxième chanson Memory est introduite par une performance de guitare de Choi Jonghun. Même s’ils plaisantent entre eux facilement entre les chansons, les membres restent concentrés en interprétant les titres. C’est au tour de Black Chocolate, qui fait réagir avec enthousiasme la foule. 

Peu après ça, Choi Minhwan présente un solo de batterie. Regarder cette performance nous rappelle le film Whiplash (un film racontant l’histoire d’un batteur talentueux), et le musicien joue de son instrument avec tout son corps. Il n’y a pas de doute concernant ses compétences de bases, mais chaque goutte de sueur démontre ce qu’il sait faire. FTISLAND revient sur scène. S’adressant au public, Lee Hongki demande : « Devrions-nous recommencer ? », et ce sont les chansons Time To et Be Free qui s’enchaînent avec un esprit rock indéniable. L’esprit libre rafraîchissant de Lee Hongki semble pénétrer par le toit de la salle de concert. Même en dégoulinant de sueur verte à cause de sa couleur toute récente, il est concentré sur son chant. 

Malgré la puissance des 5 performances ouvrant le concert, FTISLAND ne montre pas de signes de fatigue. Lee Hongki dit : « L’humeur d’aujourd’hui est bonne. Les fans coréens s’amusent bien avec nous récemment. J’espère que tout le monde pourra rentrer à la maison fier. Puisque c’est notre premier concert depuis 2 ans, nous allons aussi jouer fort. »

La prochaine sur la liste est Severely. Les fans de FTISLAND semblent savoir exactement ce que les membres veulent qu’ils fassent. Chanter, frapper dans les mains, sauter… la réponse des fans était guidée parfaitement pour profiter des chansons Hey Girl et Stay qui ont suivies. Avec Lee Jaejin qui commence la chanson, puis Lee Hongki qui le rejoint, démontrant leurs habilités vocales et présentant une performance qui résonne dans tout le corps et qui ne semblerait pas mal tomber dans un festival de rock. 

Après ces performances, les membres réapparaissent en train de se préparer sur la scène centrale qui avance vers la foule. Lee Hongki dit : « Nous avons préparé cette scène centrale pour vous amener l’ambiance d’un live club. Puisque nous avions promis de faire un concert acoustique dans une petite salle, nous allons faire une performance comme ça. Quand on regarde les différentes chansons de FTISLAND, nous n’avons pas seulement des titres rocks, mais nous avons aussi des ballades sombres. Avec les chansons que nous avons faîtes, nous voulons montrer les différentes couleurs de FTISLAND. » 

Après avoir fini de parler, Choi Jonghun commence à jouer du piano, présentant Last Love Song. La douce mélodie du piano associée à la voix triste de Lee Hongki, a en effet amené cette ambiance de live club. Particulièrement lorsque Morning Coffee est interprété, les membres et les fans maintiennent un eye contact et respiraient à l’unisson. C’est ce moment qui a rendu claire la volonté de mettre en place une scène centrale. 

Pour insister sur cette ambiance, FTISLAND ouvre une bouteille de champagne sur scène. « Pour mettre l’accent sur l’émotion de ces performances, nous avons préparé à boire », déclare FTISLAND en se versant des verres de boisson. Ils ont aussi préparé une boule disco pour les chansons BPM69 et Do You Know Why, créant une ambiance tamisée et mystérieuse. C’est le type de sensibilité que l’on ne peut attribuer qu’à FTISLAND, qui offre une musique pouvant être appréciée avec des oreilles relaxées plutôt que seulement avec les yeux.

En retournant sur la scène principale, les membres disent : « On aimerait en faire plus (des performances acoustiques), mais puisque c’est un concert en plein été, ne devrait-on pas simplement profiter de jouer ? On a préparé des chansons que tout le monde aime. Profitons-en de toutes les façons ! » et enchaînent avec I Hope. Sans rien ajouter, les fans se lèvent de leurs sièges d’un seul mouvement pour profiter de la performance. FTISLAND mène le public à chanter en cœur. Falling Star, Shinin’ On et Freedom suivent et les musiciens ne s’arrêtent plus de courir. 

Après que les membres aient pris 20sec pour reprendre leur souffle, ils reviennent à nouveau devant leur micro respectif. Lee Hongki dit « Les fans sont plus actifs maintenant. Même si ça nous met un peu de poids sur les épaules, c’est un poids qui nous plaît. On apprécie vraiment de faire de la musique dernièrement. En faisant I Will, on voit que des choses ont changées. On a davantage de fans masculins maintenant. On est aussi bien traité par l’agence. On dirait que c’est parce qu’on se traite bien (FTI et FNC). A partir de maintenant, il semble que l’on va avoir plus d’occasions de voir les fans. » FTISLAND continue avec To The Light, Pray et Light. Les musiciens reviennent ensuite pour le rappel avec Puppy, FLower Rock et First Kiss, présentant les dernières performances de la soirée. 

FTISLAND est vivant et se porte bien. Les membres sont rayonnants sur scène. La qualité du chant de Lee Hongki qui est capable de pénétrer dans tous les coins de la salle de concert, la fierté du groupe qui est toujours là après 8 ans. Ajoutée à la scène principale, la scène centrale au concept de live club qui montre les différentes couleurs du groupe. Chaque goutte de sueur qu’ils essuient révèle le désir de partager leur passion de la musique avec les fans, que l’on suivra avec impatience pour encore 10 ou 20 ans. Pour finir, FTISLAND qui mène avec succès les fans à interagir pendant le concert. 

Le mot « meilleur » n’est pas vide de sens quand on pense au concert solo de FTISLAND. L’excitation du LIVE et le son si riche amené par le groupe ne disparaîtront pas de nos oreilles, même après avoir quitté la salle. 

___

Sources : Naver 
| anglais via Lu / lakkimi 
| français via Marine Bee / ftislandfrance.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.