[Interview] 08.10.19 – KSTYLE: Vol 1 – Lee Jaejin de FTISLAND, à propos de ses débuts en solo « c’est un style complètement différent de ce que je fais d’habitude »

Publié le 08 octobre 2019 par Marine Bee

- Félicitations pour tes débuts en solo ! Ton album “scene.27” contient des chansons cools dès l’intro et je me suis vraiment plongé dedans pendant que je l’écoutais.

J’ai du faire un entraînement vocal pour cet album. Ça a pris plus de temps pour l’enregistrer, on a invité de nombreuses personnes au studio pour écouter les chansons et avoir leur opinion. Je veux vraiment avoir un style complètement différent de ce que je fais d’habitude.

- Le fait que tu mettes le nombre 27 et que ça soit aussi ton âge, on ressent comme si cet album était à propos de ta vie réelle. Quand tu étais en production, quel genre d’album tu voulais faire dans ta tête ?

J’ai fait de nombreuses chansons jusqu’à maintenant, en tant que bassiste du groupe FTISLAND qui compose, c’est une habitude que je ne peux pas manquer. Mais pour cette fois, j’ai demandé à différents compositeurs. Ces derniers ont dit qu’ils avaient fait ces chansons pour que les personnes qui écoutent pensent à moi. Quand j’ai écouté “Love Like The Films” pour la première fois, j’ai tout de suite décidé “c’est la chanson titre”.

Pour l’instant, je pense à comment je veux faire un album rempli de bonnes chansons. C’est pourquoi j’ai prévu d’inclure du style jazz ou RnB. Parce que j’aime ça. (rires)

Je peux dire que “Love Like The Films” donne la direction de l’album. Cette chanson ne sonnait pas de cette façon au tout début, on a ajouté un peu de touche classique pour que ça soit plus à mon goût.

“Je veux que ces chansons touchent tout le monde.”

- En écoutant l’album, on peut entendre que ça commence par une intro style jazz, suivi par la chanson titre “Love Like The Films” avec laquelle je me suis tout de suite senti tomber dans le monde de cet album. Ça finit par “Share The Love” et on a alors l’impression de regarder un film jusqu’au bout. C’est un album que je veux écouter avec les chansons dans l’ordre, c’est même comme une obsession de vouloir les écouter dans l’ordre.

C’est vrai. Cet album est le premier où j’ai seulement ma voix enregistrée dessus, c’est pourquoi je ne savais pas comment mettre en ordre les chansons, alors je l’ai fait en demandant beaucoup l’avis d’autres personnes. “Qu’est-ce que tu en penses ? Qu’est-ce que tu en penses ? Qu’est-ce qu’on devrait faire ensuite ?”, quelque chose comme ça. (rires)

- Est-ce que tu demandes beaucoup d’avis lorsqu’il s’agit d’un album pour FTISLAND ?

Non, pour FTISLAND c’est plutôt “je pense que c’est comme ça” quand on parle des chansons. Mais pour mes débuts en solo cette fois, je pense à comment je peux être un artiste qui chante une chanson que tout le monde aime et je veux aussi chanter une chanson qui touche beaucoup de monde. Je veux être une personne qui peut faire ce qu’elle veut. Ce n’est pas complètement mon but cette fois-ci mais mon objectif est de bien faire avec les idées de tout le monde.

- En général, de nombreux artistes sont du genre “Je veux faire ce que je veux !” pour leur premier album solo…

Les chansons me plaisent. Cependant, ces chansons sont dans un style que je ne chante jamais ou que je n’ai jamais joué avant, c’est pourquoi j’ai demandé l’opinion de personnes expérimentées sur cet album.

Dans mon cas, j’ai essayé de faire des musiques et des paroles qui sont inspirées de ces opinions. A ce moment là je ne pensais pas seulement à moi mais à comment toucher le maximum de personnes. Pour que cela soit possible, j’ai écouté des opinions variées sur comment procéder. Je pensais que j’avais une personnalité forte dans ma musique et c’était satisfaisant mais au final ce n’était pas le bon chemin à prendre.

Quand je travaille pour un album de FTISLAND, je pense que je fais quelque chose de bien, mais les autres membres ont des opinions différentes et on en parle naturellement. Mais cette fois c’est pour un album solo, je dois le faire pour moi-même. Alors je fais juste ce que je veux et ça me parait satisfaisant.

« Je me sens redevable envers tout le monde. Prenez soin de moi s’il vous plaît.”

- La chanson titre “Love Like The Films” est une chanson dans laquelle tu reviens sur ton passé, que veux-tu faire passer comme message avec les paroles ? Veux-tu l’écouter à nouveau ?

J’ai beaucoup pensé à moi ces derniers temps. Je pense que je n’ai jamais vraiment pris de recul sur moi même en général. J’ai eu plus de temps libre et j’ai essayé de penser à moi, mais je me suis rendu compte que je faisais trop attention à ce que les gens pensaient. Mais maintenant je veux être qui je veux, je veux connaître quel genre de personnes j’ai rencontré et avec qui je grandis, je pense beaucoup à cela.

Je pense à tout ça mais, aussi grâce aux fans, aux membres du groupe, à ma famille, à la compagnie et à toutes les personnes qui m’ont inspirées. Je peux dire que je m’aime maintenant et bien sûr, j’ai encore beaucoup de choses à améliorer mais je peux dire que je fais de mon mieux pour moi-même. Donc je veux remercier tout le monde pour ça.

Prenez soin de moi s‘il vous plaît. Je vais devoir aller quelque part bientôt (rires). Mais quand je reviendrai, je ferai de mon mieux jusqu’à ma mort, alors continuer de m’inspirer !

- Tu te sens reconnaissant d’avoir ces personnes qui t’entourent et j’ai pu le sentir quand j’ai regardé le MV de “Love Like The Films”. Est-ce que les photos de famille qui apparaissent sont vraiment des photos de Jaejin ?

Oui c’est le cas. La photo d’un enfant tenu par une mère, je suis l’enfant et c’est ma mère. J’ai l’air différent, alors j’ai demandé à ma mère “pourquoi je suis différent sur cette photo ?”, mais elle a juste dit que j’avais peut-être attrapé froid.

Le visage de ma mère était différent sur cette photo. Cette photo est un peu étrange. Le directeur a choisi cette photo ! J’ai ramené des tonnes de photos, il y a une scène dans le MV dans laquelle je mets ces photos au mur, mais je veux demander au directeur pourquoi il a choisi cette photo pour la scène rapprochée !

- Dans ce cas, tu n’aimes pas vraiment cette photo ?

En effet ! (rires) Il y a beaucoup d’autres photos qui sont meilleures. Mais comme c’est le directeur qui a choisi, j’imagine qu’il avait une raison. Alors je lui fais confiance.

Crédits: KSTYLE / Interview: Hidehime Tsuji / Photo: Hideki Maete
| Anglais via jaejinius @ Twitter
| Français via Marine Bee @ ftislandfrance.fr

Ecrire un commentaire

Archives :



Images récentes :

04-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee ÀÌÈ«±â, Àß ´Ù³à¿Ã°Ô¿ä<YONHAP NO-4236> 02-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee 01-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee