Interviews,  Traductions

[Interview] Les FTIsland se définissent eux même comme un groupe de rock

FT Island est maintenant un groupe représentant de l’Hallyu. Le groupe a débuté en 2007, et depuis a tout accompli pas à pas pour devenir des stars de l’Hallyu aimées non seulement en Asie comme le Japon et la Chine, mais aussi en Europe. Nous avons rencontré les cinq membres de FT Island, qui sont en ce moment occupés à promouvoir leur chanson Severely de leur nouvel album Grown-Up.

Vous devez être occupés ces jours-ci.

Lee HongKi: Oui nous sommes vraiment occupés. Ces jours-ci, nous nous réveillons tôt le matin tous les jours. Nous devons nous préparer tôt le matin car dans la journée nous avons des émissions musicales, et ces temps ci, nous en avons tous les jours.

Vous n’avez même pas remarqué que vous étiez occupé parce que votre album est un succès. « Severely » a été très bien reçue.

Lee HongKi: Elle est rapidement devenue populaire, comme « Love Love Love », qui est sortie en 2010. Je savais qu’elle (Severely) allait devenir populaire. C’est une chanson que j’ai gardé. Cette chanson était supposée sortir avant « Like the Birds » l’année dernière, mais je l’ai gardé et l’ai sorti en début d’année. Les paroles et la mélodie correspondait très bien. J’aime la forte nuance de Severely. La chanson est difficile à chanter, mais les paroles le sont aussi.

Les paroles parlent d’une personne qui est sévèrement amoureux; avez-vous déjà vécu une expérience similaire ?

Lee HongKi: Le Show business est sévère. (rire) N’importe quand je chante des chansons d’amour ou de séparation, j’essaie de le jouer. J’essaie de penser à comment je serai si j’étais dans cette situation.

Ce ne doit pas être évident de jouer l’instrumentale de cette chanson aussi.

Choi Min Hwan: J’ai essayé de jouer avec beaucoup d’énergie. Hongki est doué pour exprimer les émotions d’une chanson. Il le fait très bien; c’est profond et triste.

La voix de HongKi à changé depuis ses débuts.

Lee HongKi: J’aime comment ma voix est maintenant. C’est une voix qui est très bien pour me laisser chanter les chansons que je veux chanter.

Ça a toujours été comme ça, mais j’ai l’impression que les FT Island ont grandit, à travers cet album.

Lee Jae Jin: Cela n’a pas de sens pour nous de rester les même. Même le monde de la K-Pop change. Parce qu’il y a beaucoup de groupes maintenant, nous devons continuer à travailler dur. Nous devons le montrer quand nous devenons meilleurs en jouant de nos instruments. Nous pouvons même être meilleurs en jouant avec d’autres groupes. Maintenant nous sommes stables aussi.

Vous devez tous aimer des styles de musique différents, mais cette fois vous n’avez pas essayé ces styles et produit un album avec le style FT Island encore une fois.

Lee HongKi: Depuis que nous avons sorti Love Love Love, notre agence n’arrête pas de nous demander quel genre de chanson nous aimerions faire. Mais cette fois, nous avons convenu que nous devrions viser la popularité juste une fois de plus. Dans notre prochain album, nous mettrons autant que possible nos propres chansons.

Etes vous en désaccord sur quoique ce soit concernant la musique ?

Lee HongKi: Bien sûr que nous le sommes beaucoup. Nous aimons tous des styles de musiques différents, alors nous nous disputons. Mais jusqu’à maintenant, nous en sommes toujours arrivé a de bon compromis pour nos albums.

Avez-vous pensez à travailler dans la musique que vous voulez séparément ?

FTI: Nous ne voulons pas vraiment aller en solo pour le moment.

La vague coréenne est vraiment forte, et vous y avez contribué.

Choi Jong Hoon: Cela me fait penser que nous avons travaillé dur. Je remercie nos fans qui sont restés avec nous pendant tout ce temps.

Lee HongKi: Nous sommes fiers d’aller à l’étranger en tant que groupe. Ca nous rend libre de faire ce que l’on veut. J’aime quand nous jouons en groupe car nous pouvons mettre ensemble nos propres interprétations et nous pouvons parler de ce que l’on ressent. Bien sûr, la vague coréenne est la meilleure !

Mais encore, vous êtes un groupe d’idole, avez vous penser à nous montrer des pas de danse ?

FTI: Non. On ne peut pas danser.

Lee HongKi: Les gens qui aiment la danse ne viennent pas nous voir sur scène. Nos fans veulent quelque chose d’autre de nos prestations, alors nous allons montrer notre style.

Vous allez vous produire sur scène à Los Angeles bientôt. Comment vous sentez-vous ?

Choi Min Hwan: C’est vraiment bien de penser que je vais découvrir de nouvelles choses. C’est vraiment signifiant que de tenir un concert, mais je veux en apprendre plus.

Lee HongKi: Quand nous sommes allés au Japon pour la première fois, j’ai été très nostalgique pendant 6 mois. Mais quand je pense à ça, j’ai appris beaucoup. J’ai pu être capable de « cultivé » mon rêve et d’en apprendre sur la musique. J’en attends la même chose cette fois. Je pense aussi que je voudrais commencer depuis le début en Amérique, en tant que groupe indépendant.

Lee Jae Jin: Nous nous sommes produit sur scène à un festival de rock Canadien une fois, et nous avons appris beaucoup des autres groupes de différents pays. Nous avons appris comment apprécier. Nous étions envieux de l’ambiance de liberté aussi.

Lee HongKi: Une fois, nous avons été boire avec un groupe étranger, ils étaient vraiment beaux. Ils étaient doués aussi. Nous étions jaloux.

Il semblerait que vous êtes insatisfait en Corée ?

Choi Min Hwan: Ce n’est pas ça. C’est juste que nous aimerions commencer pas à pas comme nous avons fait au Japon. C’est juste parce que les cultures sont différentes, nous sentons beaucoup d’avantages et d’inconvénients.

Song Seung Hyun: Par exemple, au Japon, ce n’est pas seulement le chanteur qui attire toute l’attention; ils font aussi attention aux musiciens. Donc ils reconnaissent les autres membres aussi. Mais en Corée, comme c’est centré pendant les enregistrements et les émissions, la caméra va uniquement sur le chanteur. Nous sommes désolés de ne pas pouvoir vous montrer comment les autres membres sont animés.

Lee Jae Jin: Nous sommes tristes que les gens reconnaissent uniquement Lee HongKi. Je souhaite qu’ils puissent me reconnaitre aussi (rire). Nous sommes tristes que les gens ne reconnaissent que HongKi quand nous allons tous manger au restaurant ou des choses comme ça.

Vous êtes actif en Corée et au Japon, donc maintenant vous devez surement connaitre les différences entre les deux pays.

Lee HongKi: Les fans japonais applaudissent quand la chanson se finit. Nous pouvons donc évalués les réactions pour la chanson. En Corée, aussitôt que vous êtes sur scène vous pouvez entendre les acclamations. Mais au Japon, c’est effrayant parce que c’est comme si nous recevions les résultats après la fin de notre prestation à travers les applaudissements à la fin. Maintenant, nous apprécions ça. Mais ces jours ci, les choses ont beaucoup changé. Les fans coréens et japonais deviennent pareils. Ils sont tous passionnés.

Vous devriez aller en Europe un jour.

Lee HongKi: Nous devons. Nous somme populaire en Romanie en ce moment. Ils nous ont dit qu’on était à la cheville des TVXQ. Je pense que c’est parce que les hommes de l’Europe de l’Est sont tous grands mais nous sommes petits et nous ressemblons à des proies faciles. Je ne sais pas si nous devrions être vraiment contents à propos de ça. (rire)

Qu’est ce que ça fait de vivre en tant qu’idole en Corée ?

Lee HongKi: Maintenant nous avons une base solide de fans. C’est bien. La compétition est rude ces jours ci. Chaque fois que l’on fait un comeback, l’ambiance est différente. Les chanteurs avec qui nous allons sur scène changent à chaque fois. De nombreux groupes ont disparu. Je ne pense pas que l’on peut dire quelque chose de plus sur comment nos fans sont précieux.

Vous avez débuté en 2007, ce qui veut dire que vous êtes un groupe âgé de 6 ans. Qu’est ce que vous pensez à propos de ça ?

Lee HongKi: Il y a quelque temps, nous avons participé à une émission, et nous étions le groupe le plus ancien, autre que Sweet Sorrow (ce groupe a débuté en 2005). La Corée a vite changé. Nous avons peu de temps pour apprendre une nouvelle chanson et s’entrainer. A chaque fois que nous revenons en Corée après être resté au Japon, nous devenons anxieux, anxieux de comment nous avons été oubliés. Mais au Japon, nous pouvons sentir que nous devenons meilleurs à ce que l’on fait.

Vous avez été « trainees » depuis que vous étiez petits.

FTI: Nous avons tous commencé quand nous étions à l’école élémentaire et au collège, et nous étions trainees pendant 2 ans et demi. Maintenant on est comme une famille. On ne se bat même plus vraiment. On se connait trop.

Quelques groupes on critiqué FT Island de ne pas être un réel groupe mais un groupe d’idole produit.

Lee HongKi: Alors je vais vous poser une question. Qu’est ce qu’un vrai groupe ? Nous avons commencé à jouer de nos instruments depuis que nous sommes à l’école primaire et au collège aussi. Nous avons surement des carrières similaires. Nous venons juste de différents endroits. Nous ne nous préoccupons pas de ça. Dans le passé, nous avons essayé de les faire changer d’avis, mais maintenant nous les laissons dire ce qu’ils veulent. Maintenant nous avons beaucoup de personnes qui reconnaissent les groupes comme nous.

Song Seung Hyun: Je pense qu’ils nous appellent idole parce que nous sommes jeunes et beaux. (rire) Cela semble bien en y pensant.

Lee Jae Jin: Je n’ai jamais pensé que j’étais beau, mais maintenant j’entends que je suis beau parce que je suis un membre de FT Island. (rire) C’est bien je pense.

FTI: Ce n’est pas vraiment quelque chose pour laquelle nous devrions être fiers, mais nous n’avons reçu aucune chirurgie. C’est notre fierté. Ne sommes-nous pas beau pour des personnes qui n’ont eu recours à aucune chirurgie ? (rire)

Lee HongKi: Mais à la place, nous ne grandissons pas plus. (rire)

La meilleure chose à propos de FT Island, c’est que vous avez l’air d’aimer être sur scène.

Song Seung Hyun: Merci de vous en rendre compte. Mais encore, je deviens nerveux quand je vais sur scène. Je suis encore plus particulièrement nerveux car j’ai rejoins le groupe plus tard que les autres. Je peux même voir mon cœur battre.

Choi Jong Hoon: Quand nous sommes sur scène au Japon, j’ai toujours un bonbon ou un chewing-gum dans ma bouche. Je suis toujours nerveux.

Vous êtes un groupe. Qu’est ce que vous voulez retenir dans l’avenir avec votre musique ?

Lee HongKi: Beaucoup de choses me traversaient la tête, mais plus maintenant. Je veux juste travailler dans la musique qui est cool et bien. Une musique qui correspond à notre âge. Je ne veux pas être limité à un genre de musique non plus. Je pense que « punk » nous correspond pour notre âge.

Lee HongKi est apparu dans plusieurs programmes de variété; Qu’est-ce que vous penser de la variété et du jeu d’acteur ?

Lee Jae Jin: Je ne peux vraiment pas faire de la variété. Je me suis entrainé à faire des imitations un peu, mais je ne sais pas si ça marchera.

FTI: Nous prévoyons d’essayer la comédie quand une chance se présentera.

Qu’est-ce que vous voulez faire le plus parmi les choses que vous ne pouvez pas faire car vous êtes une célébrité ?

Lee HongKi: Aimer. L’amour qui n’a pas besoin d’être gardé secret mais que l’on peut annoncer fièrement.

Choi Jong Hoon: Je veux dépenser de l’argent. Nous sommes comme un groupe indépendant. Tout le monde pense que nous gagnons beaucoup d’argent quand on dit que nous sommes des idoles, mais non. (rire)

Song Seung Hyun: Je veux voyager.

Apprenez-vous la musique systématiquement ?

Lee Jae Jin: Parce que nous étions occupé, nous nous sommes juste entrainé et avons appris comme ça venait, mais nous ne voulons pas apprendre systématiquement. Nous travaillons pour ça.

Quel sont vos projets pour l’avenir ?

Lee HongKi: Nous voulons être un groupe qui dure longtemps. Un groupe qui sera toujours ensemble même après que nous soyons mariés. Nous avons promis à notre directeur hier que nous allons travailler comme des chiens. Nous allons travailler dure comme ça nous ne serons pas oublié. Nous avons même pensé à faire notre service militaire en même temps.

Y a-t-il autre chose que vous voulez dire ?

FTI: Nous remercions vraiment nos fans. Nous voulons tous remercier les membres de notre Fan Club Primadonna. C’est la fin pour nous sans nos fans. Merci, et nous vous aimons.

Source: enewsworld.mnet.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.