Archives par mot-clé | "10Asia"

[Interview/Trad] 18.07.16 – Partie 1: « FTISLAND, une nouvelle ère commence. » par TenAsia

Tags: , , , , ,

[Interview/Trad] 18.07.16 – Partie 1: « FTISLAND, une nouvelle ère commence. » par TenAsia

Publié le 31 juillet 2016 par Marine Bee

« Chaque album est un chapitre de notre Histoire » –  FTISLAND

Après avoir débuté en 2007, FTISLAND a commencé un nouveau chapitre de l’histoire en séduisant le pays en tant qu’idole. Pendant les huit années qui ont suivies, ils ont fait de la musique que le grand public aimait. Dans un sens, il était évident que les FTISLAND soient d’abord évalués en tant qu’idole avant de l’être en tant que groupe de musiciens.

En 2014, Les FTISLAND ont sorti un album officiel de hard rock « I will » pour la première fois en 8 ans de carrière. Il s’agit du moment où, officiellement, les FTISLAND ont révélé leur identité de groupe de musiciens. Si « I will » représentait leur plus puissante détermination de changer leur histoire, leur 6ème album « Where’s the truth ?» (Avec lequel ils sont absolument certains de ne pas atteindre le top 100) est le début de leur nouvelle ère.

La décennie des FTISLAND, la première page de leur histoire est ici.

10. La chanson titre «  Take me now » est une chanson assez puissante.

FTISLAND : En commençant avec notre précédent album « I will », Nous avons informé notre compagnie qu’à présent nous n’allions faire que des chansons qui nous plaisent. La conversation s’est bien déroulée.

10. La compagnie ne s’est-elle pas inquiétée de votre popularité?

FTISLAND: L’image des groupes populaire est loin de la direction que nous voulons prendre musicalement. Bien sûr, on a gagné beaucoup de popularité et de fans via notre titre d’idole. On utilise cela comme ligne de départ pour faire la musique que l’on veut et trouver notre propre univers. On le considère comme notre challenge pour réussir à mixer la musique populaire avec un groupe de musique.

10. Les autres chansons ont des genres dynamiques y compris ce qui est populaire.

FTISLAND : Il était difficile de ne faire que des chansons puissantes. Mais même avec nos ballades, nous n’avons pas utilisés un quatre quart de mesure ou un tempo moyen. Nous nous sommes assuré qu’elles soient rythmiques et qu’elles aient un son instrumental. Nous avons favorisé la possibilité que tous les instruments puissent jouer ensemble plutôt que de n’avoir à se concentrer que sur le chanteur.

10. Comment avez-vous réussi à convaincre la compagnie de choisir entre la musique populaire et votre musique ?

FTISLAND : On leur répète depuis très longtemps. On leur a demandé avant même que ‘I Wish’ (FIVE TREASURE BOX) sorte. La compagnie nous a demandé de trouver un juste milieu au changement. Mais cela n’a pas fonctionné. Donc à notre 8ème anniversaire, on leur a dit « Laissez-nous juste faire notre propre musique ». Et la compagnie nous a répondu «  Allez-y » et on les a remerciés. (Rire)

10. Le titre de l’album est ‘Where’s the truth ?'(où se trouve la vérité)?

FTISLAND: Chaque fois que nous écrivons des paroles et faisons nos chansons, nous essayons de raconter une histoire. Nous sommes encore jeunes et ne pouvons pas trouver de réponses sur notre futur. On exprime cette frustration. Tout le monde vous dit d’écouter vos aînés. Nous n’aimons pas cette idée répandue. On veut faire face à nos challenges et trouver nos propres réponses.

10. Votre clip vidéo contient pas mal de graphisme.

FTISLAND : Nous voulions qu’il soit encore plus choquant. Mais cela nous aurait causé des problèmes de classement. Nous pensions qu’en faire un interdit au mineur nous rendrait plus cool et nous donnerait l’air plus mature (rire) mais nous avons pensé à nos plus jeunes fans. Parce que la chanson est sauvage, cela correspond bien avec de fortes images comme le feu et les armes à feu.

10. Comment vos fans réagissent à votre hard rock ?

FTISLAND : Nous avons plus de fans masculins. C’est un gros changement. Nous sommes vraiment reconnaissants envers nos fans actuels parce qu’ils nous aiment et soutiennent la musique que nous aimons. Les fans s’y connaissent mieux en rock que nous. (Rire)

10. Qu’est-ce qui, selon vous, a changé cette perception qu’ont les gens sur vous ?

FTISLAND : On s’est habitué à la critique de la part des groupes «  indie ». On a eu une bonne réponse pour « I will ». Certaines personnes ont commencé à dire « Ils font enfin de la musique ». Depuis qu’on ne fait plus autant d’émissions qu’avant, leur perception sur nous a changé lorsque ils sont tombé sur nos chansons et les vidéos de nos concerts. Nous recevons une réponse différente lors d’événements comme les concerts de K-POP. Ce serait bien de montrer nos live. C’est vraiment triste qu’en Corée nous n’ayons pas beaucoup de show musicaux ni de salles permettant aux groupes de jouer en live.

10. Et les festivals de rock ?

FTISLAND : Nous pourrions le faire si nous faisions nos chansons japonaises. Nous n’avons pas assez de chansons coréennes. Nous performerons dès que nous en auront assez pour faire une « setlist » qui convienne à un festival de rock.

10. Quel est le groupe que vous prenez en modèle ?

FTISLAND : On nous pose cette question depuis que nous avons débuté. Mais nous n’en avons pas. Nous avons beaucoup de groupes que nous aimons et respectons. Mais nous ne pensons pas que nous devons être comme eux. Un groupe doit avoir son propre style pour réussir. Nous apprendrons d’eux mais nous ne nous construirons pas à partir d’eux.

10. Si vous deviez faire un pronostic de cet album dans les charts ?

FTISLAND : Il ne sera même pas dans le top 100. Une chanson comme celle-ci n’a jamais réussi à rentrer dans le classement en Corée. Si vous regarder les émissions musicales, vous verrez que personne ne chante ce genre de chansons. Mais ne pensez-vous pas que cela serait impressionnant ? Nous pensons qu’il serait cool de faire du hard rock pendant que les jeunes idoles dansent.

10. Qu’est-ce que cet album représente pour vous ?

FTISLAND : Pour être honnête, nous en avons parlé, à propos de la sortie de cet album qui a notre propre style et de ce qui est populaire. Mais la majorité d’entre nous sommes d’accord pour montrer une image plus forte de nous en tant que FTISLAND. C’est comme cela que nous pourrons faire de la musique plus facilement dans le futur. Si nous devions frapper dans un clou, disons que l’album « I will » ne l’a rentré qu’à moitié. Mais avec ce nouvel album, nous le rentrerons entièrement avec le type de musique des FTISLAND.

 

Crédits: TenAsia 
| anglais par DJ. Pri @tumblr.com ; Twitter: @ChocopieK
|
 français par Elodie

| correction par Marine Bee @ ftislandfrance.fr


Warning: Use of undefined constant woothemes - assumed 'woothemes' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/ftisland/www/site/wp-content/themes/premiumnews/tag.php on line 27
Commentaire (0)

[Interview] 09.10.15 – Lee Hongki : « Ma vie n’est pas un show pour les autres » par 10Asia

Tags: , , , ,

[Interview] 09.10.15 – Lee Hongki : « Ma vie n’est pas un show pour les autres » par 10Asia

Publié le 09 octobre 2015 par Marine Bee

 

 

« J’essaie de faire tout ce que je veux faire » déclare Lee Hongki.
En regardant en arrière, c’est bien ce qu’il fait.
Parce qu’il aime être dans un groupe, il a fait du rock pendant 8 ans toujours en répétant le processus de « se battre, se réconcilier et revenir à la normal ».
Parce qu’il aime le nailart, il a publié un livre sur ce sujet.
L’année dernière, il a lancé une marque à son nom.
Si on devait ajouter une autre anecdote, en cette journée d’interview, il est allé faire du ski nautique à Chungpyung à 6h du matin. L’interview était à 14h.
« Je suis toujours bon dans tout ce que je fais avec un sens des responsabilités, » dit-il après une journée énergique.
Libre mais respectable, Lee Hongki déclare : « Je m’aime. »
C’était une phrase forte qui a aidé immédiatement à comprendre Lee Hongki.

 

Q. Qu’est-ce ça fait d’entendre qu’on est un ancien de 9 ans quand on a 26 ans ?

Lee Hongki : Arf, je ne veux pas l’entendre. Je me sens vieux (rires). Le temps passe trop vite. Ca se ressent peut-être comme ça car FTISLAND est passé par de nombreux évènements. Ce n’est pas comme si nous avions eu des problèmes importants mais le temps passait pendant que l’on s’occupait de problèmes internes comme la musique. On a tenu un nombre incalculable de concerts aussi.

Q. Ce n’est pas amusant de faire de la musique ensemble ?

Lee Hongki : Bien sûr ça l’est. Parfois c’est ennuyant car on a quelques problèmes pendant qu’on s’entraîne et qu’on réarrange la musique ensemble pour les concerts. Mais c’est amusant (rires). Je pense qu’on a nos moments. Dans les premiers jours, on est perdu et on le fait juste pour le fun. Mais après quelques temps, nous arrivons à apprendre un peu et à se disputer. Et au bout d’un moment, on travaille très bien tous ensemble. Puis on arrive à un autre niveau, et on se dispute encore (rires).

Q. Donc ça se répète à chaque niveau ?

Lee Hongki : On continue de se battre, se réconcilier et revenir à la normal. Se battre, se réconcilier et revenir à la normal. Ce dont un groupe a définitivement besoin, c’est de ‘temps’. Je pense que le temps passé à travailler ensemble est important.

Q. Est-ce que tu veux faire un solo ?

Lee Hongki : Pas vraiment.

Q. Vraiment ?

Lee Hongki : Les gens sont toujours surpris de ma réponse. Je vais bientôt sortir un album solo mais j’ai dû beaucoup réfléchir à ça. J’ai même dit aux membres: « Ils m’ont dit de préparer un album solo. Comment je suis supposé chanter tout seul ? » Devrais-je être complètement différent de ce que fait le groupe et faire des performances de ballades ou essayer un nouveau genre comme la pop au synthé ? Je considère mes options. J’écris de nombreuses chansons. C’est difficile.

Q. Est-ce qu’il y a une date de sortie de prévue ?

Lee Hongki : Cette année. Je pense que ça sortira à la fin de l’année. L’album sortira en Corée et au Japon. Je prévois de faire 3 ou 4 mêmes chansons pour les deux albums et le reste sera des chansons différentes. Donc je dois écrire au moins 18 chansons. Certaines sont faites rapidement et d’autres prennent plusieurs jours. J’ai un groupe d’amis qui travaillent avec moi comme un label. Je leur parle des corrections nécessaires quand je suis à l’étranger.

Q. Vous avez sorti la chanson ‘PUPPY’ au Japon et en Corée.

Lee Hongki : J’avais prévu initialement de sortir ‘PUPPY’ en tant que chanson titre de mon album solo mais finalement c’est devenu une chanson pour FTISLAND car les membres l’ont beaucoup aimé. Le son est vraiment génial. C’est une chanson super funky avec beaucoup de cuivres. Le funk est tendance en ce moment.

Q. J’ai entendu que tu as écrit ‘PUPPY’ après l’avoir fredonné dans l’avion ?

Lee Hongki : « Won’t you rock with me, say bow wow wow. » Je l’ai écrite en fredonannt cette partie. Il y a nombreuses chansons que j’ai écrites de cette manière. J’ai écrit ‘LIGHT’ de notre 5ème album coréen ‘I WILL’ car j’ai pensé soudainement aux paroles pendant que je buvais avec mon mentor. J’ai couru immédiatement au studio et j’ai écrit la mélodie. C’est un peu différent pour ‘On My Way’, mais je l’ai écrite pour les membres car à ce moment on ne s’entendait pas très bien. Je voulais leur dire que même si on se dispute, continuons de suivre le même chemin. C’est comme pour dire que peu importe combien de fois vous tombez et peu importe la destination que vous prenez, notre destination est la même.

Q. Dans le programme de téléréalité de cette année SBS MTV ‘COMING OUT ! FTISLAND’, tu as dit « L’année dernière était très difficile. Je me suis demandé si je voulais continuer dans le groupe. »

Lee Hongki : C’est génial maintenant. On a résolu tous nos problèmes. En général on se réconcilie vite, mais ça a duré un moment la dernière fois. On a eu quelques tensions qui se sont construites peu à peu en vivant séparément. Je ne pouvais pas gérer tout le monde en les apercevant vite fait. Alors je leur ai dit directement. On s’est réconcilié pendant l’émission. On a fait un programme +19 pour nous montrer à 100%. C’est pour ça que Minhwan est devenu soûl et est devenu fou à ce moment (rires).  En train de chanter et tout. Ce n’était pas joué, c’était la réalité.

Q. Tu sembles être le type de personne qui est apprécié par ses aînés. Mais excepté pour Jonghun, les autres membres sont plus jeunes que toi.

Lee Hongki : Je m’entends bien avec Jaejin. On se comprend bien. Musicalement, on est en totale opposition mais c’est avec lui que je parle le plus de musique. Jaejin m’appellerait en disant qu’il a fini une mélodie mais qu’il ne sait pas comment faire pour l’arranger. Quand il joue quelques notes sur le piano et qu’il m’envoie l’enregistrement, je me réveille au milieu de la nuit pour la rejouer à la guitare et lui envoyer. D’ailleurs une chanson que l’on a fini de cette manière sera incluse dans notre prochain single japonais. Juste hier, Jaejin est venu à mon studio. Quand je lui ai demandé « Pourquoi tu laisses ton studio pour venir ici ? » Jaejin a répondu « Je ne veux pas travailler tout seul dans une pièce noire. » (Rires). Il a dit que c’était plus amusant et inspirant de travailler entre musiciens.

Q. De quelle façon vos styles de musique sont-ils différents ?

Lee Hongki : J’écris en général des chansons de style moderne alors que Jaejin fait des plus profondes. Jaejin aime vraiment le rock anglais et le rock en style mineur. Depuis le début, quand on a décidé qui pourrait jouer du piano, qui pourrait jouer de la guitare et qui pourrait jouer de la basse, le code standard de Jaejin était en mineur. Juste hier, il a joué en mineur dans mon studio (rires). Jonghun est plus dans le style majeur. Il écrit vite des chansons de manière très colorée. J’aime quand on joue de la musique dynamique avec différentes couleurs. Je pense que c’est notre avantage.

Q. Y a-t-il un style de musique que tu veux faire plus en particulier ?

Lee Hongki : Être dans un groupe, ça m’a habitué au son d’un groupe. J’ai toujours pensé que la musique devait avoir de réels instruments. Mais les gars avec qui je travaille font de la musique électronique. D’avoir travaillé avec eux, j’ai réalisé que l’on peut faire de la musique sans instruments. Donc j’essaie de faire un mixe des deux. Je suis vraiment à fond sur la pop au synthé en ce moment. Mais même avec tout ça,  je suis plutôt sûr que mon album solo en Corée sera 100% triste (rires).

Q. On a seulement parlé de musique jusqu’à maintenant mais tu as l’air très talentueux.

Lee Hongki : Non~ Ne suis-je pas bon ? Ahah. Quand mes amis sont bourrés, ils disent ça parfois. « Je pense que tu es vraiment ennuyant. » « Pourquoi ? » « Tu te fais de l’argent en faisant tout ce que tu veux et ce que tu aimes. » Mais qu’est-ce que je suis supposé faire ? C’est la seule chose pour laquelle je suis bon (rires). J’essaie de faire tout ce que je peux alors je n’aime pas que les autres personnes s’incluent dans mes affaires. Même si j’agis par moi-même, je ne franchis aucunes lignes. L’agence comprend ça. C’est sympa d’avoir plus de contrôle (pour moi-même) à l’agence maintenant. L’agence doit s’occuper de beaucoup de personnes. Alors ils ne peuvent plus se permettre de faire n’importe quoi avec nous. J’aime vraiment ça. Ahah. Dans mon cas, je demande occasionnellement au CEO Han Seungho de l’argent de poche. On dépend l’un de l’autre comme des amis. Le CEO me dit toujours qu’il me comprend. Hm, vraiment ? (rires)

Q. Tu fais de la comédie également. Tu fais une pause cette année ?

Lee Hongki : Oui j’ai dit que je faisais une pause cette année. On m’a offert une bonne proposition en début d’année mais je ne l’ai pas fait car ça se chevauchait avec notre tournée. L’année dernière et l’année d’avant étaient trop occupées. Je n’ai eu que des rôles difficiles…

Q. Qu’est-ce qui était si difficile ?

Lee Hongki : Je pense que c’était plus dur que je ne l’avais imaginé de vivre dans une ferme pendant 6 mois.

Q. Ah, SBS ‘MODERN FARMER’ !

Lee Hongki : Ah, c’était censé être un succès (rires). On a trop souffert. Quand les vrais animaux comme les cerfs se sont montrés…et que le lieu de tournage était super chaud la journée et super froid la nuit. J’ai cru que j’allais mourir. On a toujours une conversation de groupe sur Kakaotalk avec les membres de l’équipe de ‘Modern Farmer’. On s’entend tous vraiment bien car tout le monde sauf Lee Honey aime boire. Le Directeur Oh Jinseok aime vraiment boire. Il était vraiment viril donc très fiable. Honey est végétarienne. Alors elle n’aime pas boire et ne mange que des plantes. Si je mangeais du porc sauté, elle mangeait des champignons à la casserole. « Encore des champignons à la casserole » « *imitant Lee Honey* Bien sûr~~ » ahah

Q. Je voulais te demander depuis longtemps. Est-ce que c’est toi qui choisis la couleur de tes cheveux ?

Lee Hongki : Bien sûr ! Personne n’y touche. Il n’y a pas de couleurs que je n’ai pas essayés. Rose, Menthe, doré… mais ce vert est un peu embarrassant pour sortir dehors (rires). Ca rend bien sur les photos mais pour le reste du temps, je finis par marcher avec la tête baissée si je ne porte pas de chapeau. Je m’en fichais quand j’avais les cheveux roses ! J’ai fait faire la couleur à mes potes de studio en rose et rouge. Alors tout le monde nous regarde tous les trois quand on sort manger. On est comme des lumières dans la rue (rires).

Q. Je pense que tu es capable de faire ton propre style comme tu te connais bien.

Lee Hongki : Je m’aime.

Q. Comment voudrais-tu te souvenir du Lee Hongki de 20 ans ?

Lee Hongki : Plutôt que celui de 20 ans, je suis impatient de voir celui de 30. Tout est à propos des 30 ans pour un homme. Les 20 ans c’est le processus de préparation pour les 30. Et puisque je ne vis pas pour montrer à tout le monde mais pour profiter de ma vie pleinement, je n’ai pas de regrets. Je ne veux pas une vie trop colorée. Mais je veux vivre mes 30 ans avec mon style.

Q. Ce sera donc l’apogée de ta vie ?

Lee Hongki : Ce sera plus vers 40-50 ans. Je serai une légende quand j’aurai 50 ans ! Dans le groupe comme en tant que Lee Hongki.

Crédits: TenAsia
| anglais via DJ. Pri @Tumblr.com ; Twitter @ChocopieK 
|
 français via Marine Bee @ ftislandfrance.fr


Warning: Use of undefined constant woothemes - assumed 'woothemes' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/ftisland/www/site/wp-content/themes/premiumnews/tag.php on line 27
Commentaires (4)

[Interview] 30.03.15 – « Cet album est à propos des perspectives de notre avenir » par 10Asia

Tags: , , , ,

[Interview] 30.03.15 – « Cet album est à propos des perspectives de notre avenir » par 10Asia

Publié le 30 mars 2015 par Marine Bee

 

FTISLAND est de retour après 1 an et 4 mois avec une musique hard rock puissante.

Depuis la sortie de leur 5ème album ‘I WILL’ le 23 mars, FTISLAND fait la promotion de ce dernier avec la chanson titre ‘PRAY.’ La chanson parle d’une personne priant Dieu pour la vérité d’un monde rempli de mensonge.  Le son sorti du cœur du groupe et les high notes explosives du chanteur Lee Hongki sont mis en avant. La chanson est rempli avec le rock que FTISLAND a toujours préféré. Elle est composée et écrite par Choi Jonghun et co-écrite par Lee Hongki, Lee Jaejin et Song Seunghyun.

‘I Will’ est ce qui est le plus proche de FTISLAND et inclut tout ce que le groupe a à montrer. Comment se sentent-ils de revenir en Corée avec cet album ?

Q. Comment vous sentez-vous de revenir après aussi longtemps ?

Lee Hongki: C’est un peu gênant. Ha ha. L’ambiance générale est étrange. On sort avec de la musique qu’on a toujours fait mais avec un tout nouveau genre en Corée. Mon coeur a presque éclaté. Ma gorge s’ouvre la nuit donc d’habitude je ne peux pas chanter durant la journée. Ma gorge s’est finalement guérie.

Q. La couleur de cheveux unique de Lee Hongki se fait remarquer. C’était ton choix ?

Lee Hongki: Oui.  Je les ai d’abord teint en vert car j’en avais envie. Mais après avoir décoloré et recouvert, j’ai choisi la couleur entre le violet et le bleu foncé. La couleur s’en va facilement.

Q. C’est l’album coréen que les membres de FTISLAND et les fans voulaient vraiment.

Lee Hongki: La pression est folle
Lee Jaejin: On a un emploi du temps chargé mais ça fait du bien. Ce sont nos premières activités promotionnelles depuis longtemps et c’est la musique que l’on peut enfin sortir après s’être battu avec la compagnie ahah

Q. Quel genre de chanson est ‘PRAY’ ?

Lee Hongki: On a écrit les paroles par rapport à notre expérience. A propos du son, on voulait vraiment que ça impressionne les autres groupes de musique et qu’ils pensent « Les albums coréens peuvent faire du son comme ça? » On l’a enregistré au Japon et on y a tout investi depuis l’argent, le temps, le dur travail, jusqu’à notre sueur.
Lee Jaejin: On est allé dans la campagne au Japon pour l’enregistrer.

Q. Plutôt que de vouloir plaire au grand public, cet album inclut des chansons que les membres voulaient vraiment faire. Vous n’étiez pas inquiet à propos de ça ? 

Lee Hongki: On ne l’était pas. Pour être honnête, est-ce que ce serait un problème si on chantait une chanson pour le grand public ? Ahah Peut-être quand j’avais 18 ans. Mais ce n’est plus le cas maintenant.

(Les autres membres: Hey, on était beaux à cet époque)

Lee Hongki: Les classements de musique coréens ont des limites. C’est le même son et le même système, mais ne voudriez-vous pas de la kpop dynamique ? C’est pour ça qu’on voulait faire ça.

Q. Y a-t-il des particularités quand vous la jouez sur scène ?

Lee Hongki: On a essayé de faire comme dans le MV. J’ai essayé d’amener l’ambiance du MV pendant que je chante en live. Mais comme j’ai dit plus tôt, j’ai pensé que mon cœur allait exploser ahah

Q. A propos de quoi vous sentez-vous confiants pour cet album ?

Lee Hongki: Personnellement, j’ai fait cet album il y a longtemps. C’était difficile de trouver une musique comme la notre dans les programmes musicaux. Dans un sens, vous pourriez la remettre en question. Mais parce que cette chanson a de la force, elle peut sembler différente entre le mp3 et le live. J’espère que beaucoup de gens vont réaliser qu’il y a des personnes comme nous qui font ce genre de musique en Corée.
Lee Jaejin: On a aussi travaillé dur sur la tonalité puisqu’on ne peut pas jouer de nos instruments dans les émissions musicales. Chaque membre s’est entraîné à la tonalité depuis plus d’une semaine.

Q. Vous avez travaillé au Japon un long moment. Qu’est-ce que le Japon pense du rock ? 

Lee Hongki: On a essayé de nombreux styles au Japon. On a changé selon les saisons et je parle de style mais on a essayé différentes choses avec un son basique de groupe de musique comme une fondation. En Corée, beaucoup de personnes demandent encore si on essaye d’être comme X-Japan.

Q. Vous n’êtes pas un peu déçu de la réponse en Corée ? 

Song Seunghyun: Je pense qu’il est temps d’amener du changement avec notre album, puisque ce n’est pas quelque chose que nous avons fait souvent. J’espère que l’on peut montrer au grand public que l’on fait ce genre de style et que le rock coréen sonne bien aussi.

Q. Vous prévoyez de faire beaucoup de performances ? 

Lee Hongki: On a fait cette requête à notre compagnie. A cause de notre emploi du temps, ça va vraiment être difficile de faire des performances dans des endroits différents.  Mais quand on aura le temps, on veut faire des performances live dans des petites salles. La compagnie est d’accord. Je pense que ça va être différent cette année. On a déjà prévu de nombreux concerts.

Q. La chanson titre ‘PRAY’ est écrite par quatre des membres. Ça a une signification particulière ? 

Lee Hongki: N’en parlez pas ! Elle a été rejeté 4 fois ahah

Q. Il n’y a pas eu de conflits pendant que vous travailliez ensemble ?

Tout le monde: On en a eu beaucoup.
Song Seunghyun: On a modifié ‘PRAY’ même à la fin de sa production.

Q. Comment vous arrivez à un compromis quand vous faîtes face à un désagrément ? 

Tout le monde: On fait un vote.
Lee Jaejin: On suit l’opinion de la majorité et si une personne dit, « on refait encore », il change rapidement ses mots en « c’est d’accord ».

Q. Il y a une chanson qui est spéciale pour vous ? 

Lee Hongki: Toutes les chansons de cet album sont spéciales pour nous car les membres ont participé à tout depuis le concept.  C’est décevant qu’on ne puisse pas interpréter chaque chanson dans les émissions.  C’est vrai que l’on doit faire de la promotion via les émissions de variété. C’est évident mais on a pensé à un plan qui nous irait. On ne peut pas s’occuper que de nous comme les idoles et on n’est pas de ce type. Alors on a signé pour Afreeca TV et on va aussi tourner une émission de télé réalité hehe. Cette émission inclura des commentaires 19+ (interdit au moins de 19ans, ndlr) dès le premier épisode.  C’est pas une blague hehe.
Song Seunghyun: Peut-être que tout ce que vous allez entendre c’est ‘beep’ ahah. On a vraiment essayé de rendre ça amusant.

Q. Si c’est 19+, qu’en est-il de vos fans adolescents ? 

Lee Hongki: Il n’y en a pas. La plupart de nos fans sont dans la vingtaine. (Mais il pourrait y avoir de nouveaux fans adolescents ?) ahah. Il y a beaucoup d’adolescents qui ne nous connaissent pas.

Q. Vous avez dit que vous vous étiez beaucoup battu avec la compagnie pendant la préparation de cet album.

Lee Jaejin: La compagnie a sa propre situation et les membres ont leurs propres opinions. Dans un sens, on est comme le premier enfant de la compagnie. Depuis qu’il y a d’autres artistes et des choses ont du être réarrangé, il y a beaucoup de choses qu’on a pas pu faire.  On a sorti cet album car on le voulait. Plutôt que de souhaiter pour son succès, cet album est pour nous un regard vers l’avenir. Le directeur a dit « oui, il est temps pour vous de faire ce que vous voulez ».

Q. Vous avez des attentes particulières avec cet album ?

Lee Hongki: Beaucoup de bonnes choses sont arrivées récemment. Des fans de Yoon Dohyun et des sites de fans de rock ont complimenté notre album. Sur les réseaux sociaux, quelqu’un nous a dit qu’il nous regardait. Ça me rend heureux. Nous sommes arrivés à se débarrasser de certains de nos traumatismes.

Q. FTISLAND a une image d’un groupe d’idoles. Comment avez-vous essayé de vous débarrasser de cette image avec cet album ?

Lee Hongki: On a pas la personnalité pour être des idoles. On a pas été appelé à devenir des idoles mais pour jouer des instruments et chanter. On s’est beaucoup entraîné dur dans la cave. Parce qu’on a débuté jeune et qu’on ne connaissait pas le système, on a juste fait ce qu’on nous disait. Mais plus on le faisait, plus on réalisait qu’on ne devrait pas.

Q. Les fans ont attendu longtemps pour un album de FTISLAND.

Lee Hongki: Nous aussi ahah. Chaque fois, je suis reconnaissant. Alors sur les réseaux sociaux, je leur dis « On va devenir des artistes pour lesquels vous n’aurez pas honte de les soutenir ». Je voudrais les remercier de nous attendre alors qu’il y a tellement d’idoles récemment.

Q. Si vous aviez une stratégie pour gagner la première place ? 

Lee Hongki: Aucune… (Mais!) Hm… Parce qu’on pense que cet album est notre premier enfant, chaque membre a essayé d’acheter 50 CDs et les a donné à des amis. Si on gagne la première place, on les donnera au public.
Song Seunghyun: Quoi ? Attends un peu !
Tout le monde: Attends un peu ? Ahah. C’est si on a la première place aux émissions musicales…


Crédits: 10Asia 
| anglais via  DJ. Pri @tumblr.com ;; Twitter @ChocopieK
| français via Marine Bee @ ftislandfrance.fr


Warning: Use of undefined constant woothemes - assumed 'woothemes' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/ftisland/www/site/wp-content/themes/premiumnews/tag.php on line 27
Commentaire (0)

[News] 29.11.13 – FT Island prouve son pouvoir sur les ventes

Tags: , , , , ,

[News] 29.11.13 – FT Island prouve son pouvoir sur les ventes

Publié le 29 novembre 2013 par Marine Bee

Le groupe de Kpop rock FTISLAND a atteint le top des classements musicaux avec leur nouvelle sortie.

‘THE MOOD’, le 5ème mini album de FTISLAND, a atteint la première place du classement des albums de la semaine de Gaon (17 au 23 Novembre) depuis sa sortie Lundi dernier.

Le même album a atteint le sommet du classement Hanteo pour la même période, montrant leur pouvoir sur les ventes après leur début il y a 7ans.

‘THE MOOD’ contient la ballade rock en chanson titre ‘Madly’ et trois chansons composées par les membres: ‘I Cant’ Have You’, ‘The Way Into You’ et ‘Siren’.

Le groupe va interprété la chanson titre durant l’émission Music Bank de KBS ce soir.

Crédits: article originale de tenasia.com
Reporter. Cory Lee

Courtesy of FNC Entertainment
<ⓒ Korea Entertainment Media Co., LTD. (www.tenasia.com) All rights reserved.>
| français via Marine Bee @ftislandfrance.fr


Warning: Use of undefined constant woothemes - assumed 'woothemes' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/ftisland/www/site/wp-content/themes/premiumnews/tag.php on line 27
Commentaires (2)

[News/Traduction] 21.11.13 – La révélation de la semaine par 10Asia : Connaissez-vous Choi Minhwan de FT Island ?

Tags: , , ,

[News/Traduction] 21.11.13 – La révélation de la semaine par 10Asia : Connaissez-vous Choi Minhwan de FT Island ?

Publié le 21 novembre 2013 par Marine Bee

D’innombrables personnes rêvent de devenir une star. Mais c’est extrêmement difficile de trouver quelqu’un qui est né pour en être une. Certaines personnes deviennent une star par chance alors que d’autres abandonnent avant de pouvoir déployer leurs ailes. Il n’y a pas de réponses toutes faites pour devenir une star. Mais la tâche exige une quantité exceptionnelle d’efforts et de talent. Chaque semaine, 10 Asia rencontre une star en devenir qui est prête à s’épanouir pleinement.

Ça peut sembler méchant d’appeler FT Island un groupe en devenir alors qu’ils viennent de tenir leur concert spécial 6ème anniversaire. Mais le batteur de FT Island, Choi Minhwan est né le 11 Novembre 1992 et a maintenant 22 ans. Il est encore à un âge auquel il peut débuter et il a beaucoup de talents à montrer.

Sur scène, c’est un homme parmi les hommes. En dehors de la scène c’est Mindoongee, Minari, aegyo maknae. Débutant à l’âge de 16ans, Choi Minhwan a d’abord attiré l’attention avec son visage de bébé. Ses adorables photos de lui gonflant les joues, ses lèvres roses et sa mignonne habitude de mordre ses lèvres lui ont donné le titre de « Aegyo Drum ». Sa personnalité mignonne et sa timidité précieuse sont un bonus.

Pendant que Lee Hongki menait FT Island vers le public, Choi Minhwan était repérable habituellement au fond avec un sourire innocent et gentil. C’est difficile pour un batteur d’être mis en avant. Il ne peut pas marcher autour de la scène comme un guitariste ou un bassiste. Il est aussi à une place difficile pour chanter. Et dans les émissions musicales coréennes qui ne permettent pas les performances en LIVE, il a fait face aux critiques sur le fait qu’il faisait semblant de jouer. Mais Choi Minwhan est un batteur confirmé avec une décennie d’expériences depuis qu’il a commencé a joué en 6ème année et qu’il a rejoint un groupe au collège. Il est aussi gentil que son sourire calme. Mais quand il prend ses baguettes, il est plus passionné que n’importe qui. Dans l’émission ‘Star King’ de la chaîne SBS diffusé en Mars, nous avons pu voir une performance de batterie entre Minhwan et un prodige de la batterie de 8 ans.

Dans le 5ème mini album de FT Island sorti le 18, vous pouvez entendre la batterie de Minwhan dans toutes les chansons. ‘The Way Into You’ amène tout spécialement un son puissant de batterie et de guitare à partir de l’introduction. Si la chanson-titre ‘Madly’ est un son acoustique qui met en avant l’arrangement des cordes et du piano, ‘The Way Into You’, ‘I Can’t Have You’ et ‘Siren’ sont des excitantes chansons de groupe. Alors quand les gens vont au concert de FT Island, ils trouvent le charme caché de Choi Minhwan. Au concert, votre cœur bouge avec les véritables compétences de Minwhan à la batterie et son lancé de baguettes.

#Point fort : plein de compétences

Minhwan est en train de révéler son influence musicale à travers les titres qu’il compose. Au Japon, il a co-écrit ‘Mirai’, ‘Yuki’, ‘COMPASS’ et ‘Dream Sky.’ Dans FT Island, chacun des 5 membres écrit ses propres chansons. Leur nouvel album contient aussi leurs propres titres excepté la chanson-titre.

#Point faible : Un peu trop expérimenté pour son âge

Il a seulement 22 ans mais Choi Minhwan peut être considéré comme dépassé  car cela fait 6 ans qu’il a débuté. Mais l’image surprenante de Choi Minhwan peut avoir un plus grand impact.  Son innocente image contrastant avec l’image de morveux de Lee Hongki peut aussi être un charme.

#Pouvoir potentiel : compétences en chant ?

Après avoir passé la puberté, Choi Minhwan peut maintenant mettre en avant une discrète compétence en chant. Comme il joue tranquillement de la batterie au fond de la scène, il ne chante pas souvent. Mais quand il le fait, sa voix sonne aussi puissante que celle de Hongki. Il a également montré des compétences de qualité d’acteur en jouant un personnage principal dans les comédies musicales ‘Gwanghamoon Yeonga’ et ‘Goong’. Minhwan avait déjà joué dans le drama ‘Road Home’ de KBS1 en 2009. Dans l’interview d’Octobre de 10Asia, Minwhan avait dit « Je suis un froussard. En tant que batteur, je suis toujours au fond de la scène. Je suis vraiment loin du public aussi. Je pouvais le faire car les autres membres se tenaient devant moi. Mais je pense que j’ai surmonté un peu cette peur en étant tout seul sur scène. » Musique, performance, courage. Maintenant, ce Minhwan a les trois, il a seulement besoin de déployer ses ailes.

Crédits: 10Asia (article original)
| traduction anglaise via DJ.Pri @tumblr.com  (Twitter: @chocopieK )
| traduction française via Marine Bee @ftislandfrance.fr


Warning: Use of undefined constant woothemes - assumed 'woothemes' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/ftisland/www/site/wp-content/themes/premiumnews/tag.php on line 27
Commentaire (0)

Archives :



Images récentes :

04-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee ÀÌÈ«±â, Àß ´Ù³à¿Ã°Ô¿ä<YONHAP NO-4236> 02-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee 01-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee