[Interview/Trad] 18.07.16 – Partie 1: « FTISLAND, une nouvelle ère commence. » par TenAsia

Publié le 31 juillet 2016 par Marine Bee

« Chaque album est un chapitre de notre Histoire » –  FTISLAND

Après avoir débuté en 2007, FTISLAND a commencé un nouveau chapitre de l’histoire en séduisant le pays en tant qu’idole. Pendant les huit années qui ont suivies, ils ont fait de la musique que le grand public aimait. Dans un sens, il était évident que les FTISLAND soient d’abord évalués en tant qu’idole avant de l’être en tant que groupe de musiciens.

En 2014, Les FTISLAND ont sorti un album officiel de hard rock « I will » pour la première fois en 8 ans de carrière. Il s’agit du moment où, officiellement, les FTISLAND ont révélé leur identité de groupe de musiciens. Si « I will » représentait leur plus puissante détermination de changer leur histoire, leur 6ème album « Where’s the truth ?» (Avec lequel ils sont absolument certains de ne pas atteindre le top 100) est le début de leur nouvelle ère.

La décennie des FTISLAND, la première page de leur histoire est ici.

10. La chanson titre «  Take me now » est une chanson assez puissante.

FTISLAND : En commençant avec notre précédent album « I will », Nous avons informé notre compagnie qu’à présent nous n’allions faire que des chansons qui nous plaisent. La conversation s’est bien déroulée.

10. La compagnie ne s’est-elle pas inquiétée de votre popularité?

FTISLAND: L’image des groupes populaire est loin de la direction que nous voulons prendre musicalement. Bien sûr, on a gagné beaucoup de popularité et de fans via notre titre d’idole. On utilise cela comme ligne de départ pour faire la musique que l’on veut et trouver notre propre univers. On le considère comme notre challenge pour réussir à mixer la musique populaire avec un groupe de musique.

10. Les autres chansons ont des genres dynamiques y compris ce qui est populaire.

FTISLAND : Il était difficile de ne faire que des chansons puissantes. Mais même avec nos ballades, nous n’avons pas utilisés un quatre quart de mesure ou un tempo moyen. Nous nous sommes assuré qu’elles soient rythmiques et qu’elles aient un son instrumental. Nous avons favorisé la possibilité que tous les instruments puissent jouer ensemble plutôt que de n’avoir à se concentrer que sur le chanteur.

10. Comment avez-vous réussi à convaincre la compagnie de choisir entre la musique populaire et votre musique ?

FTISLAND : On leur répète depuis très longtemps. On leur a demandé avant même que ‘I Wish’ (FIVE TREASURE BOX) sorte. La compagnie nous a demandé de trouver un juste milieu au changement. Mais cela n’a pas fonctionné. Donc à notre 8ème anniversaire, on leur a dit « Laissez-nous juste faire notre propre musique ». Et la compagnie nous a répondu «  Allez-y » et on les a remerciés. (Rire)

10. Le titre de l’album est ‘Where’s the truth ?'(où se trouve la vérité)?

FTISLAND: Chaque fois que nous écrivons des paroles et faisons nos chansons, nous essayons de raconter une histoire. Nous sommes encore jeunes et ne pouvons pas trouver de réponses sur notre futur. On exprime cette frustration. Tout le monde vous dit d’écouter vos aînés. Nous n’aimons pas cette idée répandue. On veut faire face à nos challenges et trouver nos propres réponses.

10. Votre clip vidéo contient pas mal de graphisme.

FTISLAND : Nous voulions qu’il soit encore plus choquant. Mais cela nous aurait causé des problèmes de classement. Nous pensions qu’en faire un interdit au mineur nous rendrait plus cool et nous donnerait l’air plus mature (rire) mais nous avons pensé à nos plus jeunes fans. Parce que la chanson est sauvage, cela correspond bien avec de fortes images comme le feu et les armes à feu.

10. Comment vos fans réagissent à votre hard rock ?

FTISLAND : Nous avons plus de fans masculins. C’est un gros changement. Nous sommes vraiment reconnaissants envers nos fans actuels parce qu’ils nous aiment et soutiennent la musique que nous aimons. Les fans s’y connaissent mieux en rock que nous. (Rire)

10. Qu’est-ce qui, selon vous, a changé cette perception qu’ont les gens sur vous ?

FTISLAND : On s’est habitué à la critique de la part des groupes «  indie ». On a eu une bonne réponse pour « I will ». Certaines personnes ont commencé à dire « Ils font enfin de la musique ». Depuis qu’on ne fait plus autant d’émissions qu’avant, leur perception sur nous a changé lorsque ils sont tombé sur nos chansons et les vidéos de nos concerts. Nous recevons une réponse différente lors d’événements comme les concerts de K-POP. Ce serait bien de montrer nos live. C’est vraiment triste qu’en Corée nous n’ayons pas beaucoup de show musicaux ni de salles permettant aux groupes de jouer en live.

10. Et les festivals de rock ?

FTISLAND : Nous pourrions le faire si nous faisions nos chansons japonaises. Nous n’avons pas assez de chansons coréennes. Nous performerons dès que nous en auront assez pour faire une « setlist » qui convienne à un festival de rock.

10. Quel est le groupe que vous prenez en modèle ?

FTISLAND : On nous pose cette question depuis que nous avons débuté. Mais nous n’en avons pas. Nous avons beaucoup de groupes que nous aimons et respectons. Mais nous ne pensons pas que nous devons être comme eux. Un groupe doit avoir son propre style pour réussir. Nous apprendrons d’eux mais nous ne nous construirons pas à partir d’eux.

10. Si vous deviez faire un pronostic de cet album dans les charts ?

FTISLAND : Il ne sera même pas dans le top 100. Une chanson comme celle-ci n’a jamais réussi à rentrer dans le classement en Corée. Si vous regarder les émissions musicales, vous verrez que personne ne chante ce genre de chansons. Mais ne pensez-vous pas que cela serait impressionnant ? Nous pensons qu’il serait cool de faire du hard rock pendant que les jeunes idoles dansent.

10. Qu’est-ce que cet album représente pour vous ?

FTISLAND : Pour être honnête, nous en avons parlé, à propos de la sortie de cet album qui a notre propre style et de ce qui est populaire. Mais la majorité d’entre nous sommes d’accord pour montrer une image plus forte de nous en tant que FTISLAND. C’est comme cela que nous pourrons faire de la musique plus facilement dans le futur. Si nous devions frapper dans un clou, disons que l’album « I will » ne l’a rentré qu’à moitié. Mais avec ce nouvel album, nous le rentrerons entièrement avec le type de musique des FTISLAND.

 

Crédits: TenAsia 
| anglais par DJ. Pri @tumblr.com ; Twitter: @ChocopieK
|
 français par Elodie

| correction par Marine Bee @ ftislandfrance.fr

Ecrire un commentaire

Archives :



Images récentes :

04-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee ÀÌÈ«±â, Àß ´Ù³à¿Ã°Ô¿ä<YONHAP NO-4236> 02-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee 01-300919-news-photos-hongki-depart-a-l-armee